Les enfants signeurs développent leurs capacités de communication maus aussi cognitives plus rapidement que leurs paires non-signeurs

Point historique Dès le début des années 80, la Langue des Signes suscite l’intérêt de plusieurs chercheurs américains qui constatent qu’un enfant, ayant des parents malentendants, commence à communiquer en Langue des Signes dès l’âge de 9 mois. C’est après plusieurs années de recherches que le programme “Baby signs” est créé, suivi par le premier livre en 1996 “Baby signs : how to talk with your baby before your baby can talk”*. La Langue des Signes pour bébé n’arrivera en France que 10 ans après, en 2006, avec l’ouvrage “Signe avec moi” de Nathanaëlle Bouhier-Charles et Monica Companys (actrice et formatrice Sourde). * “Signes de bébé : comment parler avec votre bébé avant que votre bébé ne parle”.
Cette méthode de langage offre aux familles un moyen de communication simple et ludique. Elle apporte autant à l’enfant qu’à son entourage. A la parole, on associe simultanément un signe qui traduit un mot, une idée ou une envie. Leur utilisation stimule l’ouïe, la vue, le toucher et aide à la coordination. Votre bébé a toutes les compétences pour apprendre facilement cette langue. Sans s’en apercevoir, la communication gestuelle est souvent pratiquée avec les bébés : dire au revoir de la main, envoyer des bisous, dire chut avec le doigt devant la bouche…
Anne LIGOU (musicienne de formation et malentendante)  été formée à la Langue des Signes Centre Régional de Recherche, de Formation et de Promotion de la Langue des Signes à Poitiers (Cycle B1.5 – Niveau 13 ) Elle est également animatrice et formatrice certifiée “Bébé Fais-moi Signe“.
La Langue des Signes pour bébé permet :
  • De stimuler le développement intellectuel et les processus d’apprentissage
  • Une meilleure communication et complicité entre parent(s) et bébé
  • De donner confiance au tout-petit
  • De réduire les épisodes de crises, de colères et de frustrations
  • D’établir un lien privilégié entre parent(s) et enfant
Les contre-vérités :
  • La Langue des Signes pour bébé n’est pas exclusivement réservée aux bébés sourds ou malentendants, ni aux bébés de parents sourds ou malentendants
  • Son apprentissage ne retardera pas, ou n’empêchera pas l’apprentissage de la parole