Interventions dans les structures 

Anne LIGOU intervient depuis 2003 dans les structures Petite Enfance de la région Centre : Crèches, Crèches Familiales, Relais Assistantes Maternelles (RAM), Haltes Garderies. Elle intervient aussi dans les Ecoles, Centres de Loisirs (ALSH), les Instituts Médico-Educatifs (IME), les Instituts d’Education Motrice (IEM) et à l’Institut de Rééducation et d’Education pour la Communication, l’Ouïe et la Vue (IRECOV).

Eveil musical- Rythmes et Percussions 

“C’est dans mon “sac à sons” que sont tous les instruments adaptés aux petites mains des enfants. C’est avec ma guitare et ma voix que j’interviens pour partager un moment convivial et plein de vie : chants traditionnels, comptines, chansons en Langue des Signes (LSF), histoires sur le thème de la musique… Un vrai moment d’échange et de partage avec les enfants et les professionnels des structures.”
La musique fait partie intégrante de la vie des enfants. Plus ils y sont exposés et meilleur est leur développement global. Les bienfaits de l’intégration de la musique dans le quotidien de l’enfant sont nombreux. L’éveil aux sons et à la musique contribue à la détente, à l’écoute, à la coordination motrice, aux habilités intellectuelles et au développement du langage verbal, social et affectif. On joue de la musique, on joue avec la musique, on partage, on échange, on découvre, on s’émerveille. C’est dans le respect et la bienveillance que Anne LIGOU  apportera ses compétences techniques et artistiques.

Communication gestuelle associée à la parole

Bien avant d’être capable de s’exprimer avec des mots, bébé montre quotidiennement son besoin et sa volonté de communiquer, au début par des cris et des pleurs, puis petit à petit par des gazouillis et de mimiques. Au fil des mois, il développe sa motricité fine et commence à attraper des objets. Ses mains deviennent un outil de communication. On le voit tendre les bras pour être pris, pointer du doigt pour montrer quelque chose qui l’intéresse et faire “au revoir” de la main. Il est en pleine période d’imitation, et peut donc facilement produire une gestuelle pour transmettre un message.

L’idée n’est pas d’apprendre la Langue des Signes. On utilise seulement des signes (de la Langue des Signes Française) de la vie quotidienne de l’enfant, qu’il pourra reproduire. En répétant ces signes au quotidien, on tisse un lien privilégié et on enrichit la relation avec le tout-petit. Les signes associés à la parole stimulent l’envie de parler ! En lui ouvrant ce potentiel gestuel, on saisit mieux ses besoins, son environnement et ses centres d’intérêts, ce qui diminue les frustrations et les pleurs. Cela enrichit et renforce la relation, améliore la communication.

La communication gestuelle associée à la parole peut être utilisée également avec les enfants plus grands, non verbaux ou peu verbaux: communiquer avec le corps, avec les mains est un autre moyen de communiquer.   MAIS C’EST QUOI EXACTEMENT LA COMMUNICATION GESTUELLE ASSOCIÉE  A LA PAROLE (Cliquez ici pour plus de renseignements)

Les séances

  • Temps de préparation et d’accueil
  • Accompagnement des chansons et comptines avec des instruments de percussions
  • Choix et utilisation d’instruments de musique adaptés aux enfants
  • Manipulation des instruments, découverte des différents modes de jeux
  • Explorer les différents paramètres du son

  • Communiquer avec les signes, par le biais des chansons et des comptines
  • Jeux musicaux adaptés à l’enfant
  • Temps de relaxation, de détente et de retour au calme
  • Histoire sur le thème de la musique que les petits et grands attendent chaque semaine
Vous souhaitez proposer une animation dans votre structure? pour plus de renseignements, cliquez ici

Le temps des séances

Une rencontre sera proposée avant toute intervention dans votre structure.

  • Dans les structures petite enfance : 4 séances minimum 1 fois par semaine (45min dont 1/2 heure de séance) Séances possibles entre 9h00 et 11h30 ou entre 15h00 et 16h30
  • Dans les centres de loisirs, écoles maternelles et médiathèques : les horaires et le nombre de séances sont à définir ensemble lors de notre 1ère rencontre.
  • Dans les maisons de retraites: les horaires et le nombre de séances sont à définir ensemble lors de notre 1ère rencontre.

    Chaque séance s’effectue avec le personnel des structures et les résidents.

  • Dans les structures petite enfance, les séances se font en petits groupes (8 à 11 enfants) afin de favoriser l’expression, la créativité et la détente.
  • Dans les maisons de retraites, les séances se font par petits groupes de 5 à 6 résidents.

Chaque séance s’effectue avec le personnel des structures ou avec les assistantes maternelles et les responsables du Relais dans les RAM

Organisation des séances

Une séquence composée d’ ateliers, structurés autour de thématiques essentielles dans la vie de l’enfant : la journée de bébé / le repas et l’alimentation / la toilette et les vêtements / les personnes et les animaux / la maison et le jardin / les émotions et la communication…

Différentes séances à thème, proposées autour d’une histoire ou d’une chanson.