La 17è édition de Circuit Biscuit, festival dédié aux petits, à l’espace Malraux, a démarré hier, avec des ateliers et des animations qui ont fait le plein.

 

Tout doux, doux, doux, doux, doux, doux. Les premières notes et les premiers mots de la berceuses s’égrènent « dolcissimo » et la vingtaine de bambins n’émet plus un cri ni un pleur. Quelques parents commencent à cligner des ueux. Nathalie Manguy ne pouvait rêver d’un meilleur démarrage pour son atelier. « Le but est de s’accorder du temps pour goûter le plaisir de bercer ou de se bercer. Les sociétés modernes oublient parfois ces recettes ancestrales qui apaisent et qui sont un temps d’écoute et de partage parents/enfants ».

Tous les ateliers du Circuit Biscuit ont pour vocation de découvrir des pratiques artistiques, en réunissant parents, enfants, professionnels et partenaires. l’inscription a commencé à 15h30, mais certains habitués étaient présents dès 14h pour être sur de pouvoir s’inscrire dans l’atelier de leur choix.

Bien leur en a pris, car les arts plastiques, l’espace jeux et l’éveil musical ont très vite affiché complet. « Et pourtant, cette année, quinze choristes sont avec Anne LIGOU (Croc’Music), ce qui permet de passer de quarante à quatre-vingts participants par session » précise Karine Thibaud Lelaure, responsable du service petite enfance.

Pour Pascale Davy, responsable de la programmation jeune public, cette journée de lancement est un temps fort, un moment de partage, et l’occasion de frapper les trois coups du circuit: »Nous avons programmé neuf spectacles et vingt-six représentations, qui auront lieu dans les quartiers de Joué-Lès-Tours, dans les lieux d’accueil de l’enfance et des familles, mais aussi à Tours et à La Riche »

Télécharger l’Article au format Pdf : « Circuit Biscuit: C’est très bien parti » – 2 février 2017 La Nouvelle République
Retrouver l’article sur le Site Internet de La Nouvelle République